• slidebg1
    Ven. 24 Nov.
    YOAN
    FESTIVAL BANLIEUES TROPICALES
  • slidebg1
    Ven. 15 Déc.
    YANISS ODUA & ARTIKAL BAND + ERIK ARMA
  • slidebg1
    Sam. 25 Nov.
    Sallie Ford + Livingstone
  • slidebg1
    Sam. 09 Déc
    ADMIRAL T
    FESTIVAL BANLIEUES TROPICALES
  • slidebg1
    Sam. 2 Déc.
    Concert de solidarité

DU SOUNDSCAPE AU SOUNDDROP

Sans titre 4 Mercredi 23 avril, une classe CHAM (Classe à Horaires Aménagés Musique et Danse) arrive à Canal 93 pour rencontrer le collectif MU. Ils ont été invités à faire un stage autour du soundscape. Ils sont venus pendant les vacances pour faire cette formation totalement gratuite en partenariat avec Canal 93. Cet après-midi, ils commencent par discuter improvisation en résonance avec le son en salle MAO (Musique Assistée par Ordinateur). Philippe, spécialiste du son, éteint la lumière et allume les enceintes. Il invite les ados à fermer les yeux et imaginer ce qui pourrait bien accompagner les sons produits par le Collectif. Ils s'exécutent et font place à leur imagination. Une fois la lumière rallumée, les collégiens avaient eu le temps de partir dans un tout autre monde. Comme leur explique l'intervenant : "le son sert à voyager, c'est le voyage le moins cher que l'on puisse trouver".   Une fois cette mise en situation terminée, ils sont invités à capter des sons grandeur nature, démarche qui s'appelle le  soundscape. Pour cela, rien de mieux que le Canal de l'Ourcq. Les collégiens sortent, micro à la main; prêts à entendre le monde d'une toute autre oreille. Brin d'herbe, aboiement, tronçonneuse : chaque objet est entendu différemment. Tout devient source d'inspiration et les jeunes s'empressent d'enregistrer. Ils prennent même le temps de discuter avec quelques graffeurs et de leur demander ce qu'ils pensent de la musique contemporaine. Il est ensuite temps de rentrer pour écouter le résultat. En rentrant dans la salle MAO, la classe CHAM s'aperçoit que d'autres personnes du collectif MU ont eu le temps d'arriver et ces derniers sont curieux de savoir ce que les jeunes ont bien pu récolter. Les sons collectés sont bons et certains seront même diffusés lorsque les péniches navigueront cet été sur le Canal de l'Ourcq (sound drop).   Pendant ces deux jours, les collégiens auront eu un aperçu du travail du collectif MU. Ils sont même invités un troisième jour pour en apprendre un peu plus. Les jeunes n'ont pas hésité longtemps avant d'accepter de revenir. Ce qui est sûr c'est que les collégiens auront désormais une toute autre image sonore de leur quotidien.  

POUR ALLER PLUS LOIN

Le site du collectif MU

Le nouveau projet du collectif MU

La classe CHAM

 

Jeanne Seignol